Home

Thomas-Beatie-when-pregnant1

Hostia ! Frigide, me cago en la madre que te pario ! Juanita m’a envoyé un lien d’une émission d’Oprah Winfrey où on découvre Thomas Beatie, le premier transsexuel enceint ! Je ne connaissais pas cette histoire, wauh, rien n’est perdu alors ! Parce qu’en sortant du CAARUD je me disais que j’allais pas m’en sortir ! Enfin bon, ce sont des femmes devenues hommes, mais ça me donne de l’espoir.

Du coup j’ai fait des recherches sur Thomas Beatie et vu qu’il avait médiatisé… trois grossesses ! Trois enfants sont nés de ses grossesses : Susan Juliette, Austin Alexander et Jensen. La petite Susan est née en 2008 et sait comment elle est née. Elle sait que c’est son papa qui l’a portée durant neuf mois et qui l’a mise au monde. « Je lui dit ce que j’ai fait : je l’ai portée dans mon ventre comme Mr Hippocampe ! Elle ne trouve pas ça bizarre. Il y a une photo de moi, enceint. Elle me la montre tout le temps en disant : « Papa, je suis à l’intérieur de toi et je suis devenue de plus en plus grande et j’ai dû sortir! » », a-t-il expliqué au Daily Mail.

Thomas-Beatie-as-a-girl-275x300

Thomas était une femme, Tracy Lagondino, avant de devenir homme. Il a changé de sexe lorsqu’il avait un peu plus de 20 ans. Il a pris des hormones pour devenir plus masculin et avoir une pilosité plus forte mais n’a jamais subi d’hystérectomie (ablation totale de l’utérus). C’est sa femme Nancy qui a subi une hystérectomie à cause d’une endométriose grave. Elle n’était pas en mesure de tomber enceinte.

Sa famille était assez ouverte mais il raconte que tout le monde n’est pas comme ça : « Nous avons fait un rude voyage. Nous avons reçu des menaces de mort assez folles. On m’a appelé le Monstre. Les trucs les plus méchants sont arrivés par mail, Facebook et YouTube. Certaines choses étaient juste bizarres, comme les gens qui allaient déguisés en « homme enceint » à Halloween. D’autres, en revanche ont été terrifiantes. Un homme a fait des vidéos en prétendant avoir enlevé Susan. Il avait une poupée de Susan et il la frappait encore et encore. Le FBI a été impliqué et ils surveillent ça pour nous! »

Thomas a aujourd’hui terminé son changement de sexe mais il actuellement séparé de sa partenaire. « Nancy n’a pas encore vu le nouveau moi », a-t-il déclaré. « Comme tous les mariages, nous avons nos hauts et nos bas et nous traversons une période difficile en ce moment. Nous sommes séparés pour le moment. » Ces critiques ont usé leur couple tout comme les problèmes d’argent : les frais d’insémination et de grossesse, la chirurgie du changement de sexe et les traitements hormonaux étaient si élevés que Thomas a dû mettre son entreprise d’impression de T-Shirt en faillite. Quand il a accouché de son premier enfant, il estimait que c’était un « rêve éveillé ».

Thomas Beatie a inspiré l’artiste Marc Quinn, qui en a fait une sculpture.

media_l_4675891

Je suis aussi tombée sur l’histoire de Scott Moore et son mari, Thomas. Scott est le deuxième homme enceint du monde. Il a donné naissance à un garçon, Miles. Les deux hommes sont nés femmes et ont tous les deux suivi une chirurgie pour changer de sexe.

Scott, de son prénom d’origine, Jessica, voulait être un homme depuis son plus jeune âge, tout comme Thomas, né Laura. Tous deux ont donc réalisé plusieurs opérations afin de changer de sexe : Scott a subi une mammectomie tandis qu’une hystérectomie a été pratiquée sur Thomas. Tous deux ont pris des hormones masculines. Les deux hommes sont mariés légalement, car malgré leurs différentes opérations chirurgicales, Thomas a gardé son certificat de naissance féminin. Ils vivent avec deux enfants que Thomas a eu d’une précédente union.

Ils se sont rencontrés en 2005, lors d’une réunion de soutien aux transsexuels. Ils se sont ensuite perdus de vue avant de se retrouver en 2007. Scott est aujourd’hui appelé « papa 2 » par les enfants de son partenaire. Il s’est fait inséminer avec le sperme d’un ami et est tombé enceint en juin 2009.

1842663-2516592

Le troisième cas est un espagnol, Ruben Noe Coronado. Ruben était au milieu d’un traitement hormonal de testostérone lorsqu’il a décidé de le suspendre pour tomber enceint(e) : sa compagne Esperanza Ruiz, âgée de 43 ans, ne pouvant plus avoir d’enfant, Ruben a décidé de porter l’enfant. Ruben avait conservé son appareil génital féminin et a alors décidé de subir un traitement hormonal de fertilité. Le couple a eu recours à un don de sperme.

Ruben a gardé son statut officiel de femme pour avoir droit au traitement hormonal de fertilité mais a fait ensuite les démarches administratives pour devenir un homme.

ruben_noe_coronado_primer_transexual_embarazado_en_espana_1ae6a3f68e7daadfd8c48798d

Je suis aussi tombé sur le quatrième cas, un Anglais qui a donné naissance à une petite fille en bonne santé en mars 2011. L’homme – qui était une femme à la naissance – a changé de sexe il y a cinq ans, avant de décider de concevoir un enfant avec son partenaire masculin, dont il est maintenant séparé.

Vivant dans le Nord de l’Angleterre, il a accepté de se confier au Daily Mail à condition de garder son anonymat. Bob (un nom d’emprunt) a confirmé avoir donné naissance à sa petite fille l’année dernière. « Je ne veux pas devenir célèbre. Je ne veux pas que tout le monde sache que je suis transgenre. Je dois penser à ma fille et je ne pense pas que ce serait bon pour elle ». D’autant que peu de ses amis savent qu’il était une femme auparavant. Bob, qui a arrêté le traitement hormonal qui avait désactivé son utérus afin de tomber enceinte, parle du jour où il a découvert sa grossesse: « Le test indiquait que j’étais enceinte. Je l’ai lu et relu, et j’ai poussé un cri de joie. Je me suis précipité dans la chambre pour l’annoncer à mon partenaire. J’étais tellement heureux, tellement excité, et en même temps, j’avais peur ».

Il devait se faire enlever les seins lorsqu’il a appris sa grossesse, mais il a été obligé d’y renoncer et a été obligé de composer avec sa poitrine volumineuse de femme enceinte. Il a également camouflé son ventre arrondi sous d’énormes pulls. Il explique cependant avoir vécu sa grossesse d’un point de vue purement masculin…

Ses parents ont bien pris l’annonce de sa grossesse. « Ma mère m’a dit que je serai une super maman, mais je lui ai répondu non je serai un super papa ». Toute sa famille n’a pas bien réagi pour autant. « Certains sont conservateurs et chrétiens, du coup ils ne comprennent pas ».

Bob ne dit pas si son ex-partenaire a fourni le sperme, ni comment l’enfant a été conçu. « Je ne suis pas le premier homme à avoir un bébé et je ne serai pas le dernier, mais nous ne sommes pas totalement acceptés par les autres. Nous avons encore un long chemin à parcourir. Mais durant mon long voyage pour devenir un homme, j’ai appris la patience ».

Pas facile non plus d’obtenir un certificat de naissance pour l’enfant alors que l’on est officiellement un homme… Mais selon un expert dans les affaires transgenres, vu que Bob a légalement changé de sexe, il sera inscrit comme père de l’enfant même si c’est lui qui l’a porté durant neuf mois.

Publicités