Home

Hier en fin de journée je suis quand même passée au CAARUD du quartier. J’avais plus de seringues. J’en ai profité pour leur raconter qu’à Bilbao ils m’avaient dit que j’étais enceinte et là l’éducateur qui me recevait m’a proposé un entretien personnalisé. Olala, je ne sais pas dans quoi je m’engage là. Bref, je n’ai pas eu d’autres choix que d’accepter un rendez-vous… Et puis après ce connard a commencé à me faire tout un laïus comme quoi les femmes enceintes qui utilisent des substances psychotropes sont soumises à la désapprobation sociale et à des attitudes moralisatrices, qu’une pratique professionnelle discriminatoire dissuade les femmes de chercher de l’aide, que eux ils développent une approche pragmatique qui met l’accent sur la réduction des risques, la récupération et l’intégration sociale et qui vise à atteindre le meilleur résultat possible pour la mère, le bébé et la famille, en se concentrant sur ce qui pourrait être fait plutôt que ce qu’il faudrait faire. Blablabla, por el culo… je lui ai même pas dit que c’était impossible que je sois enceinte vu que je suis trans, mais le gars il n’a rien vu, au moins ça ça m’a fait plaisir… Pas mal le mec quand même, genre sauvage tout sec, je suis sure que lui il s’en met plein la tête aussi, l’hôpital qui se moque de la charité comme disent les français… Bueno, j’ai fait si, si señor pour le rendez-vous, j’ai pris mes seringues et sa doc et je me suis tirée vite fait…

Steribox

(j’aime bien la Steribox, les français, vous faites quand même du bon matériel)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s